L’enfant de 8 ans a vécu dans une valise pendant une six mois. Personne n’aurait prédit qu’il aurait un bon avenir. 25 ans plus tard, il a surpris tout le monde!

Les enfants pauvres ont des vies bien pires que leurs amis les plus riches.

Ils n’ont pas la possibilité d’étudier dans des écoles privées ou de participer à des activités supplémentaires qui développent leurs passions. Ils ne peuvent même pas s’offrir de tutorat. Quand ils ont des problèmes avec quelque chose, ils doivent s’en occuper eux-mêmes, parce que les parents pauvres n’ont pas d’argent pour des leçons supplémentaires. Certains enfants pauvres ne peuvent que rêver de l’école. Au lieu d’apprendre, ils doivent travailler dur.

Ismael Batista n’a pas eu une enfance heureuse et, très jeune, il a dû faire face à beaucoup d’adversités. Il a vécu à Samambaii, une cité administrative près de la capitale du Brésil. Quand Ismael avait huit ans, son père est mort entre les mains des trafiquants de drogue. Sa mère ne s’intéressait pas à son fils et le garçon a décidé de s’enfuir de chez lui. Il a vécu à l’aéroport de Brasília.

Pendant près de six mois, il dormait dans un casier à bagages. C’est difficile à imaginer. Il restait seul au monde, sans souci, sans argent et sans toit. Heureusement, un jeune travailleur de l’aéroport, Andréa Carvalho, s’est intéressé et la aider. Il a commencé à acheter de la nourriture pour le garçon et à l’emmener chez lui pour qu’il puisse se laver. Au fil du temps, ils ont tisés des liens très amicaux et Andréa n’avait pas le cœur à le laisser sans surveillance. Sa mère a accepté d’accueillir Ismael à une condition.

La mère biologique du garçon de 8 ans devait être d’accord. Le garçon est allé à sa maison familiale pour obtenir un permis de vivre avec une nouvelle famille.

Je savais ce qu’elle était, et j’avais peur qu’elle me fasse quelque chose. En outre je n’étais pas retourné à la maison depuis sept ou huit mois. Quand elle m’a vu, il y avait des larmes sur ses joues. Elle a commencé à pleurer et à chuchoter à mon oreille: Fils, tu es vivant.

Quand Ismael l’a informée de son intention de résider dans la maison de Carvalho, elle a d’abord refusé. Ce n’est qu’après quelques jours qu’elle a changé d’avis, réalisant que la nouvelle aidante allait offrir à son fils un avenir meilleur.

À ce jour, nous avons de bonnes relations. Elle apprécie ma mère adoptive et lui est très reconnaissante.

Ismael a dû commencer à aller à l’école et rattraper tout le temps perdu. Ce n’était pas facile parce que l’enfant ne savait même pas lire.

Je suis allé à l’école où j’étais le seul enfant noir. J’étais le plus âgé de la classe et j’ai dû tout rattraper pendant un an et demi. Tout le monde avait des préjugés contre moi, les enseignants et mes camarades. Ils ont simplement dit qu’ils ne joueraient pas avec moi parce que j‘étais noir », se souvient le jeune homme triste.

Le gamin a serré les dents et a enduré toutes les épreuves excercées par les autres. Au fil du temps, il a rattrapé les lacunes dans son éducation. Il savait qu’il devait se battre pour un avenir meilleur, sinon il finirait mal. En grandissant, il a décidé de devenir un policier. Il a passé tous les examens d’état et au fil du temps a avancé.

Aujourd’hui, il a 33 ans et est le chef de la police locale. L’exemple de cet enfant montre que vous ne devriez pas être offensé par les moments difficiles de votre vie. Malgré sa triste enfance, il a réussi à bien démarrer et à beaucoup accomplir.

Page 1 sur 1




Le travail, pour ce vétérinaire, est une vraie passion! Regardez comme il a aidé d’une manière extraordinaire ce chien sans abri
Le métier de vétérinaire est compliqué, c’est ce que le Docteur Andy Mathis, qui vit à Elberton en Géorgie (USA), a appris. Un jour, lorsqu’il était sur le point de terminer son travail et de rentrer chez lui, il a quand même répondu au


La session qui glace le sang dans les veines! Il faut être extrêmement courageux pour faire une telle chose!
Ces photos ont l’air d’être irréelles, mais elles sont les plus vraies! Cette session, qui coupe le souffle, a été organisée par Robert Bösch, qui a invité pour ce projet de centaines des alpinistes bien qualifiés. En conséquence

Quand ils entendirent un grand cri derrière le mur, ils ont appelait la police. Ce qu’ils ont trouvé touchera votre coeur!
Sollicitation ou une sorte d’anesthésie, il est vraiment difficile de dire pourquoi si peu de temps est passé avec les proches. C’est souvent quand ils partent que nous réalisons comment nous avons apprécié le savoir de notre grand-p

Un petit garçon de 3 ans a désigné un meurtrier qui l’ a tué dans sa vie précédente. À la surprise de tout le monde, le criminel a avoué!
La question de la réincarnation a été un sujet de discussion depuis des centaines d’années. Les opposants croient que chacun a une vie et que les problèmes de la mort que le corps, et non pas l’esprit. Les partisans d’autre par

Reply