Il a sauvé ce chien d’un refuge… Et le chien lui a sauvé la vie.

Lorsque l’officier de l’armée de l’air David Sharpe est revenu du terrain, on lui a diagnostiqué un stress post-traumatique et une légère dépression. Il était souvent colérique et parfois incontrôlable. Au bout de quelques semaines, il a eu des pensées suicidaires.

Puis, un ami lui a suggéré de s’occuper d’un bull terrier qui se trouvait dans un refuge. Il s’attendait à ce que ce chien soit dur et courageux avec une personnalité difficile. Il s’est avéré que c’était tout l’inverse et le chien a changé sa vie pour toujours.

Sharpe a eu l’idée de s’inscrire dans un groupe de personnes souffrant de stress post-traumatique avec les chiens du refuge. Pour en savoir plus sur Campaign for Heroes, rendez-vous ici.

Si vous avez aimé cet article sur Sharp et Cheyenne, partagez-le avec vos amis.

Source: youtube.com

 
Page 1 sur 1




Un cadeau incroyable d’un client satisfait! Qu’il ait plus de gens comme lui!
Daniel Fernandez visite souvent le magasin où Debi est caissière. La vendeuse est toujours souriante et pleine d’énergie. Daniel a décidé de lui offrir un peu de plaisir. Son attitude est admirable! Qu’il ait plus de gens comme lui!


Ce garçon était persécuté à cause de ses cheveux longs. La raison pour laquelle il les a laissé pousser est stupéfiante!
Il y a deux ans, Christian McPhilamy de Melbourne, en Floride, qui a maintenant huit ans, a pris une décision qui, à première vue, pourrait sembler étrange à la plupart d’entre vous, surtout pour un garçon. Il a décidé… de se laisser

Ils ont décidé de renoncer complètement à l’alcool. Les changements qui sont survenus dans leur vie, sont surprenants !
Un verre de vin, un verre de whisky, une boisson sophistiquée ou un vin chaud, en particulier sur une fraîche soirée d’automne, sont les petits plaisirs qui peuvent nous mettre de très bonne humeur. C’est ok, mais ce n’est pas o

Nika âgé de quelques mois a été trouvé malade et négligé parmi les ordures! C’est que seulement grâce à l’implication de bénévoles, que l’enfant a survécu miraculeusement
Sara, 28 ans, du sud de la Louisiane, qui a décidé de quitter les États-Unis pour aider les résidents pauvres d’Haïti. La femme a pris un emploi en tant que thérapeute de loisirs au centre médical des enfants de Danita. Le travail de Sar

Reply